Mars 2020

Rando du 12 mars : Le ravin du Gratadis

C’est sous une importante couverture nuageuse, chargée d’humidité, mais dans une atmosphère déjà printanière et une température d’une grande douceur que nous avons entrepris le tour du « Pic du Baladou », à partir du parking du « col de Belle Barbe ».
Nous étions 13 et ce chiffre nous a porté bonheur puisque nous avons pu bénéficier dans le courant de la matinée d’un soleil généreux qui n’était pourtant pas prévu au programme.
Ce fut une randonnée facile et belle, tout à fait conforme aux souhaits de la majorité actuelle des randonneurs de T.E.R.R.E. qui demandent de plus en plus qu’on puisse associer l’esthétique d’un circuit à l’absence de difficultés majeures.
Dès le départ, nous avons été confrontés à une longue montée pierreuse, totalement ravinée par de nombreuses pluies diluviennes.Nous surplomberons alors le « lac du Grenouillet », encore bien en eau, et, plus en amont, le « ravin du Mal Infernet », hérissé de centaines d’orgues déchiquetées de basalte  dressés contre le ciel, avec en arrière-plan la masse sombre du « Rastel d’Agay ».
Un long faux plat descendant, sinueux et encombré de rochers qui devrait faire le bonheur de beaucoup de géologues, nous conduit au « col Aubert », facilement identifiable grâce à son « Cairn » monumental.
Une longue descente sur un étroit sentier, lui aussi très dégradé, nous permet d’arriver sur les berges d’un petit lac, enchanteur, qui, au Printemps, se couvre d’une multitude de Nénuphars.
C’est là que nous nous installons pour la traditionnelle pause banane  et pour une photo de groupe qui viendra enrichir les souvenirs imagés de l’Association.
A partir de là, une courte variante nous permet d’effectuer un long parcours de crête, avec des vues époustouflantes à 360°, au milieu d’un tapis d’Asphodèles et d’une multitude de Cistes roses et blanches .
Elle nous conduit, après avoir franchi le « pont du Gratadis », à rejoindre les voitures sur le parking du « col de Belle Barbe ».
Nous aurons marché 6km au total pour 130m de dénivelé.   Bernard