Mars 2018

Vendredi 2 mars 2018 - Randonnée nocturne de Théoule-sur-Mer

La randonnée nocturne du 03/03/2018 a déjoué les pronostics des plus pessimistes d’entre nous.

Les pluies diluviennes des derniers jours, encore le matin même, ont fait place, au fur et à mesure que le crépuscule gagnait sur le jour, à un ciel d’encre habité peu à peu d’une myriade d’étoiles.

Et que dire de cette apothéose, tant espérée et finalement offerte, quant à l’apparition d’une lune pleine, entière et brillante de « mille feux » (on me pardonnera bien cet étonnant paradoxe !). Elle nous accompagnera tout au long de cette randonnée magique et conviviale, longue de 4 km 500 pour 200 m  de dénivelé et 1 h 30 de marche et qui a quand même  réuni une cinquantaine de participants, sans oublier les « cuisinières intérimaires » (et leurs « chaudes larmes » à l’épluchage des oignons).

La joyeuse troupe, « cornaquée » de main de maître par Régis, suivie et accompagnée par Raymond, notre ange-gardien, au volant de la voiture balai, est parti de la salle des Fêtes de Théoule, a remonté d’abord le vallon de l’Autel, envahi ici et là par des vagues d’eau  descendues des collines avoisinantes.

Progressant au cœur de l’Estérel, sous un ciel étoilé, nous sommes passés en lisière du Mémorial de Notre Dame d’Afrique, avant d’entamer le retour en suivant « le chemin du Cimetière » jusqu’à Théoule.

Les points hauts de ce circuit ont permis que nous nous émerveillions au spectacle fantasmagorique et magique de la côte vers Le Trayas à l’ouest  et de la baie de Mandelieu à l’est, avec, face à nous, Les Grues, en ombres chinoises.

Devant nos yeux émerveillés, la Méditerranée nous a offert un spectacle inoubliable, mêlant l’obscur de ses abysses et les reflets d’argent de sa surface, comme du plomb fondu, resplendissant sous une étonnante et indéfinissable lumière de  pleine lune.

Ce fut un spectacle inouï de voir la petite troupe progressant sous un ciel illuminé et dans la clarté irréelle de cette nuit, comme autant de lucioles animées ou comme un ver luisant serpentant le long des sentiers.
De retour sans encombre à la salle des Fêtes de Théoule, nous avons été récompensés de nos efforts en dégustant une revigorante et succulente soupe à l’oignon, accompagnée de force gaufres et généreusement arrosée d’un bien agréable vin rosé consommé avec une relative modération.     Bernard.

 

 

Img 184

Img 187

Img 188

Jeudi 29 mars 2018 - Pointe de l'Aiguille

Pierre nous a donné rendez-vous à 8 h 30 sur le parking du Magellan à Théoule-sur-mer pour une petite balade dans l'Esterel.
La joyeuse troupe de 17 randonneurs a pris la Promenade Pradayrol pour rejoindre la Pointe de l'Aiguille qui surplombe le merveilleux paysage qu'offrent les roches rouges, la mer et la grotte de Gardanne.    
Après la traditionnelle photo de groupe, les marcheurs sont repartis vers Sainte Camille, le chemin des Mimosées pour se diriger vers la Pointe de l'Esquillon et passer devant la Croix de Lorraine.
Après une courte pause, la petite troupe a repris le sentier qui mène au Col de Théoule pour rejoindre le point de départ.
Très belle balade d'environ 8 km par temps très agréable.
Merci à l'organisateur.      Brigitte