Avril 2017

Jeudi 27 avril 2017 - Pont du Loup - Andon

Jeudi 27 avril 2017 - Mont-Vinaigre

Jeudi 20 avril 2017 – Bargemon - Favas et le bois de la Coste

Bargemon, pépite émergeant juste au-dessus du vert tendre des collines avoisinantes, Bargemon, la « Perle » du Haut Var, épithète très largement méritée que des siècles et des siècles du labeur opiniâtre et incessant de ses agriculteurs et de ses bâtisseurs ont propulsée à un haut niveau d'excellence environnementale ; Bargemon, d'où nous sommes partis, 22 participants, pour une randonnée en boucle d'une douzaine de kilomètres et d'un peu plus de 260 mètres de dénivelé.
Nous avons commencé notre circuit par une traversée du vieux village en remontant des rues étroites, accrochées à la pente, pavées à l'ancienne, avec, de place en place, d'anciennes fontaines de très belle facture.  
Sortis du village par quelques sentiers détournés, nous arrivons bientôt auprès d'un oratoire qui s'orne de l'imitation naïve d'une icône, à partir duquel nous pénétrons dans le bois de la Coste, but premier de notre randonnée. Progressant en montée sur d'agréables sentiers, nous côtoyons d'abord de vastes propriétés agricoles dont une se pare d'un jardin potager, tiré au cordeau, qui est un modèle du genre.  Le bois de la Coste, abondamment peuplé de chênes et de pins sylvestres, doit faire le bonheur des mycologues amateurs quand la saison arrive et que le temps s'y prête. Les pins sylvestres ont une allure massive, des branches torturées, et la partie haute des troncs se colore de rose ou d'orange saumon.
En lisière du bois et en bordure du plateau, la vue plonge sur le village de Bargemon au milieu d'un amphithéâtre de montagnes et, plus loin, on peut apercevoir le village de Claviers. Plus loin encore, se dessine un panorama immense, avec le massif de l'Estérel, les sommets du pic de l'Ours et du mont Vinaigre, le rocher de Roquebrune, le massif des Maures et le golfe de Saint-Tropez.
Au retour, les sacs à dos se sont gonflés de diverses cueillettes, asperges sauvages et autres plantes condimentaires. Ils ont pris peu à peu l'allure de hottes empanachées par des brassées de thym en fleur.
Le retour aux voitures s'est déroulé dans la joie d'une belle randonnée conviviale et fraternelle, très apaisante en ces temps si troublés, accomplie sans encombre et marquée au final par un pot pris dans la bonne humeur au bistrot du village.    Bernard

Jeudi 13 avril 2017 - Les Porfaits et l'Aigre

Il aurait fallu être un « HOMO BOTANICUS » plutôt qu'un « HOMO SAPIENS » pour connaître et savoir nommer toutes ces fleurs que les pluies et le soleil de ce début de Printemps ont fait éclore en nombre dans l'Estérel.
L'or des genêts, épars sur le bord du chemin et sur les collines, a remplacé celui des mimosas, maintenant fanés. Nous avons vu des Asphodèles en début de floraison, des Cistes à feuille de Sauge, des Lauriers sauce, le mauve des Iris nains, des Genévriers cades, de la Myrte, cette fleur d'amour au parfum subtil, des lavandes papillon avec leur houpette violacée, de nombreuses fougères dans les taillis contrastant avec le violet des arbres de Judée, etc.
Faisant fi de toute superstition, nous nous sommes retrouvés à 13 participants un 13 Avril pour accomplir une randonnée en boucle dans l'Estérel en partant du col du Testanier !
Nous avons d'abord emprunté le GR qui conduit au mont Vinaigre. Nous l'avons laissé à la hauteur de la maison forestière du Malpey, pour nous diriger ensuite par le large et confortable sentier du Porfait jusqu'au carrefour de Roche Noire.
Chemin faisant, nous sommes passés devant la « cantine » du Porfait, fréquemment utilisée par quelques chasseurs pour leurs traditionnelles « agapes » ; puis, nous avons été dominés par le Petit Porfait et, enfin, le Grand Porfait.
Parvenus au carrefour de Roche Noire, nous avons progressé sur un étroit sentier, à la pente ascendante non négligeable, qui nous a conduits à croiser le GR 49.
De là, en quelques hectomètres et toujours en montant, nous avons atteint le sommet de l'Aigre (450m), également point culminant de notre randonnée.
Une descente rapide et quelque peu malaisée nous a permis de retrouver la maison forestière du Malpey, puis les voitures en empruntant le GR déjà parcouru à l'aller.
Au final, une randonnée en boucle de 8,500 km pour 260 m de dénivelé.
L'ambiance fut comme la température : printanière et primesautière.   Bernard. 

Dimanche 9 avril 2017 - 16° Critérium pédestre de l'Estérel

Nous remercions les participants au critérium qui ont partagé cette belle journée estivale avec les membres de l’association T.E.R.R.E.

Beaucoup de messages de satisfaction et de remerciements nous sont parvenus.  Parmi eux, celui d’un randonneur du S.A.M. qui a réalisé à cette occasion un « reportage photos » ICI

 

Noces de diamant

60 ans lucas

 

C’est avec plaisir que nous avons appris le renouvellement des vœux de mariage de nos amis Janet et Georges Lucas qui fêtaient samedi 8 avril les 60 ans de leur union.

Nous leur souhaitons encore beaucoup d’anniversaires à venir, dans la joie et l’amour, entourés de leur famille et amis.     Félicitations !

Jeudi 6 avril 2017 - La Duchesse

Jeudi 6 avril 2017 - Rando à Mons