Avril 2014

Jeudi 24 avril 2014 – Tour des Baou Roux – Séranon

Après regroupement à Saint-Vallier, départ pour le tour des Baou Roux à 9 h 45, de Séranon par le GR510. Chemin herbeux très agréable.  Nous passons près des ruines du Château Broundet qui accueillit Napoléon lors des Cent Jours en 1815. Bientôt la pente s’accentue, nous dominons maintenant le vaste plateau de Séranon, arrêt à la très belle chapelle Sainte-Brigitte. Une rude montée et nous atteignons les nombreuses ruines du vieux Séranon, village abandonné au XVlll° siecle. Au sommet de la barre rocheuse, les restes du château féodal et de l’église gothique Saint-Michel Xlll° siècle.  Un arrêt mérité et nous repartons en direction de Valderoure, nous laissons sur notre droite le sentier difficile qui chemine sur les crêtes du Baou Roux et attaquons la descente pentue, glissante et très ravinée par les dernières intempéries qui nous conduit sur les bords de la Lane, charmante petite rivière qui coule dans la vallée de Valderoure. Le sentier est maintenant très agréable dans la verdoyante forêt du « Défens de la montagne ». Arrêt pique-nique au soleil dans une clairière, un long moment de détente. L’après-midi un dernier effort pour remonter au Col Bas par un raidillon pierreux, très éprouvant. Nous sommes bientôt en vue du village de Caille.  Arrêt dans le centre du village, près de la météorite de 625 kg, tombée au XVll° siècle, sur la montagne de l’Audibergue. Fin de la randonnée par un chemin très agréable jusqu’à Séranon où nous retrouvons les voitures. Au retour, pot de séparation habituel à la Colette d’Escragnolles. Randonnée de 350 m – 13 km – 4 h 30 de marche – 23 participants.   Joël 

Jeudi 10 avril 2014 – Les Trois Pics

Cette randonnée du printemps dans l’Esterel a été un ravissement pour les 20 participants à cette journée agrémentée du pique-nique au sommet du Pic du Mal Infernet. Des fleurs de partout, de multitudes de couleurs, le tout sous un soleil radieux et sans un souffle de vent. Un régal ! Retour à Théoule à 15 h30 pour apprécier une boisson rafraichissante sur la terrasse du Parana, notre partenaire.    Pierre

Jeudi 10 avril 2014 – La Sappée

Départ à 9 h 45 du Pas de la Glue – Plateau de Séranon – par l’Avène de la Glue, la grotte de Rouaine en direction des barres rocheuses nord. Bientôt la cote 1284  avec un très beau panorama sur les imposants Bauroux, et la montagne de l’Audibergue. Nous pénétrons bientôt dans une très belle forêt de sapins et feuillus, de nombreuses fleurs printanières. Nouveau point de vue en direction du Logis du Pin.  Tout en bas, les gorges de l’Artubie. Bientôt nous sommes en vue de la montagne du Lachens – 1885 mètres – le toit du Var. Une descente abrupte pour le pique-nique au soleil, toujours aussi convivial. Après un long moment de repos, il nous faut remonter à la cote 1310 avant la descente prononcée en direction de Rieu Tort. Une nouvelle halte avant d’attaquer la dernière partie du parcours, en longeant la rivière jusqu’à la glacière de Séranon, glacière qui a fonctionné jusqu’au début du siècle dernier. Une bien belle rando, souvent à couvert avec encore quelques traces de neige sur les faces nord. Au retour, arrêt à la Colette d’Escragnolles pour le pot de séparation mérité. Randonnée de 4 h 30 – environ 13 à 14  km parcourus – 525 m de dénivelé – 17 participants.  Joël

Dimanche 6 avril 2014 - Critérium Théoule Cécile Clabaut

Nice matin 08 04 14

Jeudi 3 avril 2014 - Le Haut-Montet

Départ à 9 heures de Saint-Vallier pour le plateau de Caussols et arrêt au parking de la mairie. Début de rando sous un  ciel couvert et une température assez fraîche à l’altitude 1000. Quelques difficultés de parcours dans cet univers lunaire du plateau.  En effet, il nous faut éviter les cuvettes profondes et les barres rocheuses tout en conservant la bonne direction. Première halte à la bergerie de Maubert suivie d’une montée assez prononcée avec une large boucle au-dessus de la bergerie Mary. Nous retrouvons bientôt la piste qui nous conduit au Haut-Montet, au pied du radar, grosse boule cylindrique – 1335 m - Trop de vent froid pour le pique-nique à cet endroit et nous continuons en descente jusqu’à un bois de pins à l’abri des intempéries. L’après-midi nous atteignons le col du Clapier – 1257 m – et le GR4 qui nous ramène en descente jusqu’à Caussols Peu de dénivelé pour cette rando mais un relief assez fatigant. 14 km parcourus – 4 h 30 de marche – 420 m de dénivelé – 13 participants.  Rando préparée par François.   Joël