Pic d'Aurelle - 07.03.2019

Jeudi 7 mars 2019, sous un ciel lumineux et une température déjà presque printanière, nous sommes 12 membres de T.E.R.R.E. qui partons de la gare du Trayas pour une randonnée en boucle de 9 km pour 300 m de dénivelé devant nous conduire au sommet du pic d’Aurelle (323 m), aux bons soins de Régis en tant qu’animateur.

Nous nous retrouvons à plusieurs groupes de plusieurs associations qui remontons le « maudit » sentier, caillouteux au-delà du raisonnable, du « ravin de Cazal-de-Bœuf » pour aboutir, heureux mais déjà bien fatigués, au col des « Lentisques » (263 m) où chaque groupe suit son propre chemin tandis que nous nous arrêtons pour une « pause banane » bienvenue.

À partir de là, un étroit sentier, bordé notamment par nombre de « lavandes papillons », déjà en fleurs, des mimosas, proches de leur terme, sauf le mimosa « chenille » encore bien fleuri, des « asphodèles » en début de floraison, qui marquent la prochaine éclosion du Printemps, va nous conduire jusqu’au pic d’Aurelle. Parvenus sur le plateau sommital, bordé d’immenses roches volcaniques de « rhyolite» rouge, entourées de profonds précipices, nous pouvons profiter, malgré une brume tenace qui noie les lointains d’un extraordinaire panorama à 360°  sur tout le massif de l’Estérel, au plus près, et sur les différents caps au-delà de la baie de Saint-Raphaël et d’autres jusqu’à l’Italie au-delà de la baie de Cannes.

Viendra ensuite une lente descente par le vallon d’Aurelle, en contournant le pic éponyme par le Sud, qui nous permettra de traverser encore quelques ravins pour revenir enfin aux voitures après une randonnée, belle et heureuse, 3 heures plus tard.   Bernard

  • IMG_1496
    IMG_1496
  • IMG_1497
    IMG_1497
  • IMG_1499
    IMG_1499
  • IMG_1500
    IMG_1500
  • IMG_1504
    IMG_1504