Les menhirs des Terriers - 27.10.16

La randonnée du 27/10/2016 aux « menhirs des Terriers » dans la forêt communale des Arcs a commencé en amont du pont de la Tournavelle par une visite à la marque témoin, incrustée dans la roche, souvenir de la crue catastrophique de l'Argens le 15 Juin 2010 (25 morts). Cette marque est située 2 mètres au-dessus du pont et plusieurs dizaines de mètres au-dessus du fleuve, aujourd'hui complètement apaisé.
Partis des rives de l'Argens dans une belle lumière d'Automne, nous avons marché dans une nature opulente, aux couleurs majoritairement fauves et mordorées, riche de mille nuances d'un impressionnisme débridé dont nous avons pu nous repaître sans modération.
Nous sommes passés par les anciennes « mines des Porres », aujourd'hui définitivement abandonnées, dont les issues sont pour toujours condamnées et qui sont désormais noyées sous une nature généreuse qui a désormais repris tous ses droits.
Nous avons visité deux sites d'implantation de mégalithes, pierres dressées et pierres levées, dolmens et menhirs, qui continuent de nous proposer l'énigme de leur implantation et de leur signification, toujours sans réponse à ce jour.
Le sommet des « Terriers » nous a permis de profiter d'un panorama exceptionnel, à 360° sur le Var et les Alpes-Maritimes.
La pause déjeuner a donné lieu à moult agapes, tant solides que liquides, dans une ambiance heureuse et totalement conviviale.
Par endroits, nous avons pu voir les squelettes noircis et démembrés de centaines de chênes lièges, tristes témoins d'anciens incendies pour lesquels la main de l'homme n'est pas toujours innocente.
Au final, nous étions 17 participants, à avoir parcouru un circuit en boucle de 11, 230 kilomètres pour 320 mètres de dénivelée.    Bernard