rando raquettes à l'Audibergue - 26.02.15

Première rando raquettes de l'année. Nous sommes 14 au rendez-vous à St-Vallier.  Après le petit café traditionnel, nous faisons route vers la station de la Moulière, point de départ de la rando. Pas un nuage dans un ciel bleu d'une pureté exceptionnelle.  La journée s'annonce belle, elle sera magnifique.
Bonnet sur la tête, raquettes aux pieds, nous sommes prêts à démarrer vers 9 h 30.  Petit souci , le circuit de randonnée est assez proche des pistes de ski et il y a pas mal de monde. Aussi nous décidons de le faire dans le sens inverse et nous nous dirigeons à l'est vers la station de l'Audibergue.  Le sentier est bien tracé, facile malgré quelques petites bosses et le cheminement est agréable malgré le manque de soleil par endroits.
Après la pause pruneaux, nous poursuivons jusqu'à la Balise 173.  C'est à partir de là que la montée va se faire plus difficile. C'est aussi à partir de là que nous retrouvons un soleil magnifique qui ne nous quittera plus jusqu'à l'arrivée. L'ascension vers la crête se fait lentement ... mais nous ne sommes pas pressés.
Arrivés au sommet c'est l'heure du pique-nique.  Beaucoup de neige partout.  Heureusement des rochers tout proches "nous tendent les bras" si j'ose  dire pour poser nos fesses et les protéger d'une fraîcheur peu souhaitée.
Très agréable et très convivial moment que celui du pique-nique qui permet de partager, en plus de quelque nourriture, un petit moment de vie commune avec tout ce qui peut se raconter dans ces instants privilégiés et où la rigolade est toujours présente.
Nous reprenons le sentier du retour, toujours baigné de soleil.  En fait, nous cheminerons  avec beaucoup de précaution sur le bord des pistes de ski et ce, jusqu'à l'arrivée après une descente assez pentue mais moins difficile que la montée du matin.
Comme il est tôt nous décidons de boire le pot de l'amitié sur place et nous nous installons autour des tables ensoleillées du snack.
Il est environ 15 h 00 lorsque nous nous séparons après cette très belle journée en pensant que peut être jeudi prochain …  si le temps le permet …    Francois